Paris 17.11.2017, 17h37   CRF  16,56 €  -0.87%
Brésil
03/11/2017

Carrefour commercialise des aliments éloignés des standards esthétiques

BELOW

Carrefour lance au Brésil le programme Únicos, une initiative visant à commercialiser des aliments de qualité mais qui ne répondent pas aux critères esthétiques standard de commercialisation. Au total, plus de 10 sortes de fruits et légumes seront proposées avec des remises à partir de 30 %. Ce projet favorise la consommation d’aliments « moches », ceux dont le calibre, la taille et le format ne respectent pas les critères esthétiques appliqués aujourd’hui par les producteurs et les détaillants brésiliens. Intégrée à la Plateforme de Durabilité du Groupe Carrefour, cette démarche contribue à réduire le gaspillage dans le pays, l’un des leaders mondiaux de la production alimentaire, tout en créant une nouvelle opportunité d’utiliser ces aliments car, dans la plupart des cas, ils ne sont même pas proposés aux consommateurs en raison des critères esthétiques appliqués par les producteurs, les distributeurs et les commerçants.

À partir de ce mois-ci, le programme Únicos sera disponible tous les vendredis dans certains hypermarchés du réseau de São Paulo (SP) et fera l’objet d’une communication et d’un mobilier spécifiques dans le rayon Fruits et légumes. Plusieurs variétés de fruits, légumes et légumes secs seront vendus en magasin dans des emballages fermés, comme les courgettes, les pommes de terre, les aubergines, les betteraves, les oignons, les carottes, les chayottes, les oranges, les poires, les pommes Gala, les concombres et les tomates.

Au Brésil, plus de 40 mille tonnes d’aliments sont gaspillées chaque année et, dans le monde, ce chiffre atteint 1,3 milliard de tonnes, d’après les données de la FAO, l’agence de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour l’Agriculture et l’Alimentation. Toujours d’après cet organisme, près de 30 % de ce qui est produit dans le monde est gaspillé et perdu avant même d’arriver sur la table du consommateur.
Pour combattre ce fléau, le Groupe Carrefour Brésil a déjà entrepris plusieurs démarches anti-gaspillage. En 2015, Atacadão, le format cash&carry de l’entreprise, a fait figure de précurseur au Brésil en lançant la commercialisation d’aliments ne répondant pas aux critères esthétiques dans le cadre du programme « Sans Form », qui propose des fruits et légumes « moches » à moindre coût. Aujourd’hui, cette initiative s’est étendue à neuf magasins d’auto-service d’Atacadão dans les États de São Paulo, Rio Grande do Sul et Pernambuco.

Actuellement en cours d’implantation dans les magasins Carrefour, le programme « Únicos » est d’abord déployé dans deux hypermarché du réseau de São Paulo, situés dans les quartiers Pinheiros et José Bonifácio, ce dernier sur la fameuse Estrada do Pêssego. Cette démarche intègre le pilier central de la Plateforme de Durabilité de l’entreprise au Brésil, la lutte contre le gaspillage alimentaire, avec plusieurs initiatives comme le Mouvement « Desperdício Zero », qui englobe des actions de sensibilisation internes et externes menées auprès des collaborateurs, clients et partenaires, ainsi que des initiatives visant à réduire le gaspillage des ressources naturelles, en particulier des aliments, dans son mode de fonctionnement.